top of page

Bûche façon Tiramisu - Faible en gluten - sans lait - sans oeufs - sans agar-agar


Tiramisu sans gluten sans lait



Quand on souffre d'intolérances alimentaires, les repas des Fêtes sont toujours un défi.

Défi puissance 10 pour moi, avec les multiples intolérances de ma fille qui comptabilise pas moins de 21 intolérances alimentaires dépistées, parmi les aliments les plus courants, et probablement beaucoup d'autres que l'on ne connaît pas encore 😅


Le jeu était donc de trouver un dessert gourmand, faible en gluten, sans aucun produit laitier, sans fruits à coque, sans oeufs et SURTOUT ... sans agar-agar !


Pourquoi "SURTOUT"sans agar-agar ? Et bien tout simplement parce que l'agar-agar est un formidable liant que l'on retrouve dans de nombreuses recettes végétales et saines. Il remplace avantageusement et même plus efficacement la peu ragoûtante gélatine, et permet d'avoir des consistances très variées en fonction de la quantité utilisée. Il peut même transformer n'importe quel liquide en un bloc solide à couper au couteau : il est méga costaud ! 😎


Son pouvoir gélifiant est huit fois supérieur à celui de la gélatine d'origine animale (le rapport eau/agar-agar est de 1 litre, pour 4 grammes) ! Et il nous offre toute cette puissance avec un apport calorique tout mini : 26 calories pour 100 grammes.

Et oui... il y a des arguments aptes à affoler toutes les cuisinières en recherche des sensations fortes sans incidence sur la balance ! On sait pourquoi on l'aime tant 😍


⚠️ Problème 1 : ma fille y est intolérante. Et voilà. Sinon ça ne serait pas drôle.

⚠️ Problème 2 : il est très difficile de trouver des recettes végétales saines, sans gluten, sans lait etc... ET sans agar-agar.


Alors que faire ? Et bien, comme d'habitude : s'adapter !


Ma fille avait très envie d'un Tiramisu depuis un moment déjà, c'était donc l'occasion de se retrousser les manches.


Après quelques recherches, j'ai trouvé chez ANNE et ALEX une belle recette dont je me suis inspirée : https://www.lesbonheurs.fr/2016/02/tiramisu-vegan.html

Et je l'ai adaptée avec nos contraintes et avec les maigres ingrédients du placard (oui, trop tard pour aller faire des courses un 24 décembre quand on a travaillé jusqu'à 16h 🤣).


Et j'ai remplacé l'agar-agar par du KUDZU. Oui, oui, vous avez bien lu : du KUDZU.



Fécule de Kudzu
Fécule de Kudzu


Les rares personnes qui savent ce qu'est cette plante asiatique la connaissent généralement pour sa propriété médicinale principale : elle aide à lutter contre les addictions (alcool, cigarette...). Elle est couramment utilisée pour cet objectif en phytothérapie car elle diminue les sensations d’accoutumances, elle contribue au bien-être général de l’organisme et soutien le sevrage alcoolique ou tabagique.


Dans ce cas, on utilise sa feuille, alors qu'en cuisine on va utiliser la fécule extraite de sa racine.


Mais ses bienfaits ne s'arrêtent pas là ! :

Riche en flavonoïdes, elle a des propriétés antioxydantes et anti-glycation, ce qui contribue à la lutte contre le vieillissement de l’organisme et à la prévention de certaines maladies.

Elle a également un effet cardioprotecteur et hépatoprotecteur, une action apaisante au niveau du système nerveux central, elle permet de régulariser le transit et les troubles digestifs et calme les désagréments de la ménopause (effet oestrogen-like).


⚠️ Si vous consommez du kudzu occasionnellement, aucun souci, mais si vous souhaitez l'utiliser plus régulièrement, il est important de consulter ses contre-indications, comme pour toute plante. Attention en particulier si vous prenez des anti-coagulants ou en cas de cancer hormono-dépendant ou encore si vous êtes enceinte ou que vous allaitez puisque c'est une plante à phytoestrogènes.


Mais revenons en cuisine !

Voici donc ma version de la bûche façon Tiramisu, très douce, peu sucrée et légère : on a adoré !

Et, je confirme ce que dit Anne dans son article, ce petit délice est encore meilleur 2 jours après. 😋

Donc, ne faites pas comme moi : anticipez !


💡 Vous pouvez facilement adapter cette recette en version Tiramisu sans gluten sans lait. Il suffit de remplacer la génoise par une recette sans gluten, car le petit épeautre en contient un peu. Vous en trouverez facilement sur internet.




 


Bûche façon Tiramisu

faible en gluten sans lait et sans agar-agar



INGRÉDIENTS :


Pour la génoise :

  • 250 g de farine de petit épeautre

  • 100 g de sucre de canne roux (ou 50 g de xylithol pour un indice glycémique moins élevé)

  • 11 g de levure chimique

  • 1 c. à café de bicarbonate

  • 1 pincée de sel

  • 2 cuillère à soupe d'huile d'olive, bien pleines

  • 200 ml de lait végétal (comme je n'avais plus d'extrait de vanille, et que j'avais envie d'un petit goût vanillé, j'ai pris du soja vanille)

  • 100 ml d'eau

  • 10 ml de jus de citron


Pour la crème :

  • 150 g de tofu soyeux (moins fort au goût que le tofu ferme)

  • 100 g de sirop d'agave (ou environ 100 g de xylithol ?)

  • 400 ml de lait de coco non allégé

  • 120 ml d'eau (ou 150 ml si vous mettez du xylithol)

  • 100 g de kudzu en morceaux (marque Celnat par exemple. On en trouve chez Greenweez)


Pour le montage :

  • 250 ml de café très fort, légèrement sucré

  • 3 cuillères à soupe de cognac ou de rhum (j'ai mis du rhum, c'est le seul alcool que j'aime 😜 et c'était excellent)

  • de la poudre de cacao, cru de préférence



PRÉPARATION :


❶🧁 La génoise :

Mélanger tout d'abord les ingrédients secs puis rajouter les liquides et bien mélanger jusqu'à obtenir une préparation lisse et homogène.

Chemiser un grand moule à cake avec du papier sulfurisé, verser la préparation et enfourner à 180°C pendant 30 minutes environ.


❷🧁 La crème :

Mettre en attente le tofu soyeux, le sirop d'agave ou le xylithol et le lait de coco dans un blender.

Dans une petit casserole, mélanger le kudzu dans les 120 ml d'eau froide jusqu'à ce qu'il soit totalement dissolu. Porter à ébullition en remuant constamment afin d'éviter les grumeaux. Quand la préparation devient épaisse, passer à feu moyen et continuer à mélanger énergiquement encore quelques minutes, jusqu'à ce que la pâte devienne très épaisse et très difficile à remuer.


Verser le mélange immédiatement dans le blender et mixer jusqu'à obtenir une texture bien lisse. À défaut de blender, vous pouvez utiliser un mixeur plongeant. Laisser la crème refroidir et, dès que possible, la passer 1/2h au réfrigérateur pour qu'elle devienne plus solide.


❸🧁 Le montage

Une fois la génoise refroidie, la retourner et la sortir délicatement du moule. Supprimer la partie supérieure bombée afin d'obtenir un pavé bien plat. Couper la génoise en longueur afin d'obtenir deux rectangles à peu près identiques (environ 2 cm d'épaisseur).


Verser le café dans un grand plat creux et ajouter l'alcool.


Chemiser le moule à cake (préalablement lavé et refroidi), avec un film alimentaire, en laissant celui bien déborder sur les cotés. Laisser déborder plus encore sur une des deux longueurs, afin de pouvoir le retourner pour recouvrir entièrement la bûche une fois qu'elle sera terminée.


Sortir la crème du réfrigérateur et en verser une petite moitié dans le fond du moule, l'étaler de façon homogène.


Tremper une des deux parties de génoise dans le café, en la laissant quelques secondes pour qu'elle soit bien imbibée des deux côtés mais qu'elle ne se délite pas. La retourner avec une grand palette afin d'éviter qu'elle ne se casse. La déposer dans le moule, sur la crème, et presser légèrement.


Rajouter par dessus une autre couche de crème mais en garder un peu pour les ajustements.

Déposer la deuxième tranche de génoise préalablement imbibée de café et presser également pour faire remonter la crème sur les côtés. Combler les manques et ajuster à hauteur de la génoise avec la crème restante.


Recouvrir avec le film cellophane puis laisser reposer au réfrigérateur au moins une nuit.


Au moment de servir, démouler votre bûche puis ôter le film alimentaire. Saupoudrer de cacao, à l'aide d'une mini-passoire et décorer à votre convenance. Déguster bien frais.



💡Si vous ne souhaitez pas faire une bûche mais un Tiramisu classique en le laissant dans un moule en verre carré par exemple, ou bien dans une verrine, procéder à l'inverse lors du montage, en commençant par la génoise et en terminant par la crème.









51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page